Accueil du site > Arts et vie en Saint-Urbain > Vie en St Urbain > Conte pour épouvantails atterrés.

samedi 6 octobre 2012

Conte pour épouvantails atterrés.

Bonjour les amis ! Vous me reconnaissez ? Je suis Arthur votre serviteur et ami. Je reviens d’un long voyage pendant lequel j’ai visité votre Terre.

Mais dites-moi, que se passe-t-il dans le monde des humains ? J’ai vu et entendu de drôles de choses :

La planète se réchauffe et la vie de milliers d’espèces est menacée, l’homme lui-même est en danger, j’ai entendu parler de pic pétrolier, de crise alimentaire, de dettes, de pollution de l’environnement, de villes tentaculaires, de solitudes et d’exclusions.

On dit même que Saint Urbain risque de disparaître englouti sous d’immenses parallélépipèdes de béton et écrasé par du goudron, une espace de pâte dure qui empêche la terre de respirer et les plantes de pousser. Alors je me suis empressé de revenir pour vous aider à éviter ce désastre.

- Ne m’en parle pas mon pauvre ami ! Saint Urbain, lieu de potagers et de vergers ouverts et disponibles à tous : jardiniers, promeneurs, joggeurs, naturalistes, qui trouvent là un espace de liberté et de santé pour respirer, mieux se nourrir et vivre en harmonie avec les saisons et les fruits de la terre, eh bien, ce beau lieu de Saint Urbain, on veut le détruire.

- Mais c’est qu’on en a besoin de parcelles pour cultiver ! Les familles veulent pouvoir donner à leurs enfants des légumes et des fruits sains !

JPEG
- Oui, et aussi des plantes aromatiques et médicinales.
Et tout ça, sans OGM, sans pesticides, sans herbicides. C’est devenu si rare et si précieux !

- Et la flotte ? Vous savez pour la flotte ?

- Quoi la flotte ?

- Eh bien l’eau, l’eau aussi c’est précieux. L’eau, de nos jours, est raréfiée, polluée, vendue de plus en plus cher. Eh bien, ici, de l’eau, il y en a ! On est sur un des rares lieux où affleure l’écoulement souterrain. Il faut absolument que cette eau soit protégée et préservée, elle alimente la nappe phréatique de Dijon-Sud !


- Et les puits ? Rien que sur nos parcelles, nous avons 32 puits construits par nos ancêtres ! C’est rare et précieux !

- Et le patrimoine végétal, la biodiversité ? Saint Urbain est une zone humide, on y trouve la biodiversité la plus importante de la commune.


- Justement, le savez-vous ?
"Le Conseil Municipal de Marsannay-la-Côte a souhaité donner une véritable impulsion en faveur de l’environnement pour le bien-être de sa population. Aujourd’hui, ces actions se poursuivent tout naturellement par un nouveau projet, celui du patrimoine végétal et notamment celui de « l’arbre"."

- Vous y comprenez quelque chose, vous ? Ils font le contraire à St Urbain de ce qu’ils disent sur le papier. Ils marchent sur la tête !

- Oui, ce sont de belles idées mais dans la pratique, c’est autre chose, on coupe les arbres, on comprime les hommes, on étouffe... Au lieu de revaloriser ce qui existe, et on appelle cela "la croissance" ! alors qu’on réduit comme une peau de chagrin les îlots de vie en ne cessant d’urbaniser des lopins de terre fertiles.


- Et nous, les abeilles ! Nous sommes menacées ! Même si ce n’est pas Albert Einstein qui a dit : « Si l’abeille venait à disparaître, l’homme n’aurait plus que quelques années à vivre », alors qu’attendez vous pour défendre les fleurs, pour soutenir le travail des jardiniers qui cultivent "zerophyto" si j’en crois votre jargon, pour réagir avant qu’ils ne soit trop tard ?


- Quelle terre laisserons-nous à nos enfants ?


- Quel avenir pour notre planète ?


- C’est bien de se poser des questions, mais ça ne suffit pas mes amis, retroussez vos manches ! Commencez là où vous êtes ! Comme le petit colibri, apportez votre goutte d’eau, et si chacun apporte la sienne, vous serez si nombreux à prendre soin de la terre et de la vie que des lendemains meilleurs verront le jour.

JPEG - 107.3 ko

- Prenez soin des jardins et des vergers de Saint Urbain et vous pourrez regarder vers l’avenir avec le sentiment du devoir accompli.

P.-S.

Que faut-il faire ?
D’abord, en premier lieu, signez et faites signer la pétition.
Ensuite prenez contact avec notre association. Inscrivez vous : 15 euros pour un an. Vous pouvez aussi pour le même prix obtenir une parcelle à jardiner. Venez à nos réunions et informez-vous sur notre site et les sites amis : "Marsannay demain", et "Tous unis pour Marsannay".

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.