Accueil du site > Arts et vie en Saint-Urbain > Vie en St Urbain > Comment fait-on pour jardiner quand le sol est en eau ?

lundi 6 mai 2013

Comment fait-on pour jardiner quand le sol est en eau ?

Ben, comme à Is, on attend la décrue...
Un des nombreux propriétaires qui mettent à la disposition de l’association leurs terres en St Urbain, exilé à Is, nous envoie des nouvelles.

"Une chance pour nous à la construction de notre maison, c’est d’avoir écouté les conseils des anciens du pays, de ne pas faire de sous sol enterré, à l’heure actuelle, l’eau est a 40cm plus bas que le seuil du garage, moins drôle pour ma voisine, j’ai 2 pompes en service, l’eau n’est qu’à 2cm plus bas que le seuil de sa porte, il parait que la décrue est annoncée."


Ceux qui veulent construire en St Urbain n’écoutent guère les anciens qui ont associé logiquement ces terres humides et inondables au maraîchage.

en face du clos du Jacquot

Jardin de Gilles


Ceux qui veulent jardiner, comme leurs plantes, apprennent la patience, bien utile en ces temps agités.


Les poètes comme toujours se délectent des reflets et des lumières :

jardin inondé

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.