Accueil du site > Vie de l’association > Evénements engagements JVMC > Les fêtes en Saint Urbain > 1er septembre 2013 - En Saint Urbain : Fête des jardins du Dijonnais (...)

mercredi 16 octobre 2013

1er septembre 2013 - En Saint Urbain : Fête des jardins du Dijonnais (suite)

Sous le noyer de Saint Urbain résonnent des paroles fortes :

"De terre

D’eau

Et d’hommes

Que ces jardins fassent aussi

Vivre la ville !

Visite de la pépinière n°1 :

Héritiers du passé

Garants du futur

Les amis de JVMC

Admirent les jeunes pousses

De pêchers de vigne

Rassemblement festif d’une population inquiète :

"Plaisir et inquiétude car ce lieu est menacé en tant que tel pour laisser place à un ensemble d’immeubles, car la majorité municipale actuelle a jeté son dévolu sur cette zone de jardins et de vignes en tournant le dos à d’autres possibilités d’aménagement au nom de la continuité du bâti."

Discours de Gilles Sallic


Comme la vigne

Les vergers

Et les jardins

Cohabitent

Pacifiquement

En Saint Urbain

La campagne et la ville

Sauront se donner la main

Pour offrir aux enfants demain

Une terre plus vivable

Un air plus respirable

Une nourriture plus saine

Un environnement plus habitable

Comme le ruban est fragile !

Que vient-il nous dire de nos luttes ?

Un ruban léger pour empêcher

Tractopelles et bétonneuses

D’écraser les pêchers et les fraisiers

Un ruban vert pour signaler

Qu’ici jardinent des citoyens

Qui exercent le droit de cultiver un petit lopin

En respectant la terre, l’eau et l’environnement

Le droit d’inventer une vie collective par les échanges, le troc

Et la mise en commun de compétences et de connaissances

Qui ont la volonté de reprendre en main leur capacité à observer,

s’émerveiller et se ressourcer auprès des arbres

Attentifs au cycle des saisons

Et à la sagesse du temps qui mûrit toute vie.

Tout en restant à l’écoute des enseignements des anciens,

Ils désirent opter pour une simplicité volontaire

Sans naïveté ni inexpérience

Pour une utopie réaliste se ralliant au grand nombre

De ceux qui ont pris conscience

Des menaces qui pèsent sur la destinée de la planète entière.

A cause d’ hommes sourds pris dans la folie de l’argent et grisés par celle du pouvoir.

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.