Accueil du site > Vie de l’association > Obtenir un jardin > Présentation de l’association, obtenir un jardin.

samedi 16 juillet 2011

Présentation de l’association, obtenir un jardin.

Jardins et Vergers de Marsannay-la-Côte

Délégué général : Patrick Cichocky

L’association « Jardins et Vergers de Marsannay-la-Côte » s’applique à développer le jardinage en milieu péri-urbain en relation avec la Fédération nationale des jardins familiaux et collectifs. Elle participe, sous des formes diverses, à la mise en pratique de la notion de développement durable, au maintien de la biodiversité du sud dijonnais, à la préservation de notre capital-eau communal, à la conservation et la diffusion des variétés fruitières de la côte viticole. Elle permet aux générations montantes (jardins pédagogiques avec les écoles) de s’approprier ces valeurs essentielles.

Elle s’efforce de répondre aux demandes pressantes de familles du sud dijonnais, désireuses d’échapper aux contraintes urbaines et commerciales, pour trouver une parcelle de jardin, préparée avec plants, graines et conseils. Elle contribue à maintenir la mixité sociale au sein de ces jardins familiaux.

Les personnes désireuses de rejoindre l’association peuvent prendre contact avec

Patrick Cichocki : contact@jardins-vergers-de-la-cote.com

Pour obtenir une parcelle : s’adresser à Serge Seguin

P.-S.

Article mis à jour ce 12 juin 2018

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Articles de cette rubrique

Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.