Accueil du site > Vie de l’association > Recettes et trucs > Truc de jardiniers > Ces grosses petites bêtes du jardin. Les ... ?

dimanche 1er mars 2015

Ces grosses petites bêtes du jardin. Les ... ?


Pascale, jardinière et vannière de notre association, nous propose un article savoureux et une recherche passionnante sur des bêtes à croquer que nous rencontrons régulièrement en Saint Urbain. Devinez...

"En début de printemps me voilà rendue au jardin avec mes plants de tomates et de courgettes. Je vais les bichonner !
Je prends soin de préparer tant bien que mal mon petit lopin de terre et me voilà grattouillant la terre à planter précautionneusement chacun des plants les remerciant à chaque fois des potentiels légumes (qui garniront sans aucun doute mes repas de l’été).
J’arrose délicatement chacun d’eux. Jusque là rien d’extraordinaire !
Le lendemain en fin d’après midi, j’enfourche mon vélo et vais à mon potager voir comment se porte les plants.
Stupeur !!!

...

Voir en ligne : Pour lire l’article en entier...

P.-S.

opendocument text - 2 Mo
Word - 2 Mo

Revenir à la

Météo en Saint Urbain :


Rencontres à la croisée des chemins

Pourquoi les jardins de Saint Urbain doivent-ils être protégés ?

Aujourd’hui, c’est un non sens de bétonner et goudronner une terre vouée au maraîchage depuis des siècles et qui est toujours cultivée par des familles à la recherche d’une alimentation plus saine, moins coûteuse et respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Cette terre de saint Urbain n’a jamais été aussi précieuse au moment où la ville tentaculaire se construit en étouffant la vie et où les décideurs cèdent aux promoteurs plutôt que d’être attentifs aux besoins des personnes, au moment où notre planète est en danger, la vie menacée, le monde déshumanisé... Se battre pour sauver Saint Urbain, c’est faire sa part de colibris, participer un peu à sauver ce qui peut encore l’être, à un éveil des consciences qui ne fait que commencer et qui permet à l’espoir de tracer son chemin vers l’avenir.